Claude Fougeirol, l’incontournable photographe

Bonjour Claude, en quelques mots, malgré ta longue carrière, peux tu te présenter (Qui es tu, depuis quand es tu photographe, où es tu installé quelles sont tes nombreuses récompenses, et livres ? )

Je suis installé depuis 1984 dans un petit village de 1600 hab. à Beauchastel en Ardèche  avec 4 employés.  Dans une grande ville on est anonyme ! Le studio a été choisi pour son emplacement en face d’un feu rouge avec 1500 véhicules  le matin et 1500 le soir, mes images en vitrine sont faites pour être vues à distance lors du passage des véhicules. Mes récompenses : l’objectif d’argent à Ajaccio en 1990, l’objectif de bronze à Beaune en 1997, le titre de Meilleur Ouvrier de France en 1989. Adhérent au GNPP depuis 1986  je vous invite à m’imiter car le gnpp vous apportera beaucoup plus que le cout de l’adhésion !

Claude_Fougeirol_0009

Ton travail de photographe, c’est quoi pour toi ?

Le travail du photographe demande deux qualités essentielles : la connaissance de la lumière dans toutes situations et la relation avec le client. Vous avez tous fait  » WAOUH ! » un jour devant une photo, c’est pratiquement toujours par rapport à la lumière.

Claude_Fougeirol_0011

Quelle type de photographie fais tu ? 

Je suis généraliste, j’aime toutes les variantes de notre métier que ce soit en mariage photo de portrait, photos publicitaires, industrielles, photo aérienne, photo d’illustration, ou photo scolaire et également la formation amateur et professionnel. La polyvalence permet plus facilement de changer de créneau par rapport à la conjoncture.

Claude_Fougeirol_0007

Parle nous de la photographie sociale et de ce qu’elle apporte aux gens ….

La photographie sociale apporte énormément aux gens qui viennent dans un studio malheureusement seulement 15% font cette démarche en France par manque de connaissance. Il faut absolument les attirer en expliquant,  les rassurer avec une vidéo sur votre site où l’on vous voit en train de travailler par exemple. Tout client qui a fait cette démarche a toujours été étonné du résultat : une photo aujourd’hui c’est un immense plaisir demain ! La photo c’est de la thérapie, cela fait du bien, cela crée du buzz autour d’eux,  cela donne envie, nous sommes les gardiens de leur patrimoine !

Claude_Fougeirol_0013

Parlons des formations professionnelles, quelles sont selon toi les avantages d’un photographe qui se forme pour sa clientèle ? 

La formation est capitale aujourd’hui  même en tant que formateur je vais chaque année suivre depuis 30 ans, au moins 2 stages pour moi,  pour suivre l’évolution de notre métier qui galope plus vite que ce que l’on pense ! Nous avons pas le choix de laisser passer le train, après ce sera trop tard et on voit ceux qui abandonnent régulièrement. Il faut avant tout apprendre les bases essentielles de la lumière : matière première du photographe puis le marketing qui  est l’élément déterminant pour bien  vendre sa photo en plus  de sa passion. Mon plus grand plaisir est de transmettre ce que l’on sait car le temps passe vite et nous ne sommes que de passage sur cette terre !!. La formation c’est avant tout un échange de recettes, un échange humain très fort, ne pas rester isolé dans son studio. Il faut toujours amener quelque chose de nouveau pour la clientèle mettre des photos qui interpellent en vitrine ou sur votre site Cela, par contre, demande beaucoup d’énergie, beaucoup d’organisation, de gestion .. Merci à Andre Amyot, Marie astrid Agasse, Samuel Malarik qui nous ont apporté chacun à leur façon avec Photocoach du marketing plus poussé bien étudié et qui nous a fait tous avancer.

 CAROLE

Quelles sont également les avantages pour le photographe de suivre les formations que tu procures ? 

Je pense qu’aujourd’hui la formation a changé,  les stagiaires viennent chercher des recettes applicables immédiatement  et surtout apprendre à s’organiser Je suis convaincu qu’il  faut tout faire pour ne pas travailler seul, ou de sous traiter tout ce qui ne vous plait pas mais je suis étonné du manque de base de beaucoup de photographes On ne s’improvise pas photographe !! C’est un vrai metier, il faut aimer les gens ! Claude_Fougeirol_0004 Qu’est ce que les formations t’apporte, à toi ? 

Les formations me permettent d’être beaucoup plus rigoureux dans mon travail Rappelez vous toujours qu’il faut planifier votre travail pour avancer qu’il faut chercher sans cesse de nouveaux clients sans oublier de relancer vos anciens clients qui vous remercient de la démarche et se sentent flattés.

Claude_Fougeirol_0006

Parles nous un peu des studios photos, la surface, le personnel, les avantages et les inconvénients ? 

La surface minimum idéale pour un studio est de 60 m2. C’est mieux d’avoir une pièce séparée pour la vente. Vous pouvez avoir une vitrine fixe dans un endroit bien placé avec beaucoup de passage. Le magasin bien que contraignant a des vitrines qui valent de l’or ! Formez des apprentis car c’est le seul moyen de valoriser la profession et d’avoir des successeurs potentiels. Informez très clairement les jeunes qui veulent faire ce métier qu’il faut bosser …. et encore bosser énormément tout en communiquant Servez vous de vos clients qui seront vos meilleurs commerciaux. Je vous invite à aller voir mon site : fougeirol.com qui m’a demandé plusieurs mois pour le modifier mais qui m’apporte tous les jours une clientèle nouvelle. Ne mettez jamais comme barrière l’argent en premier ! Alors la passion c’est bien mais il faut bosser !

Claude_Fougeirol_0001

Quelle est pour toi, parmi tes milliers d’images, la meilleure, pourquoi ? 

Ma meilleure photo c’est celle que je vais faire demain !!

Claude_Fougeirol_0010

Un Conseil pour tous Claude ?

Ne vous gargarisez pas de médailles, de concours cela monte vite à la tête soyez reconnaissant de ceux qui vous font avancer Vos meilleurs juges sont vos clients ! OSER, CREER UN BESOIN, DONNER ENVIE sont mes slogans les plus courant !

Claude_Fougeirol_0002

Merci Claude !

Retrouvez les inscriptions aux formations professionnelles de Claude Fougeirol sur :

Formations Fougeirol

La dernière session de Claude Fougeirol et Yves Chatain vient de prendre fin

La dernière session de Claude Fougeirol et Yves Chatain vient de prendre fin

Publicités

Rachel Nething de Portrait ou Paysage

L’interview d’aujourd’hui sera pour Rachel Nething ….

Un OVNI de la Blogosphére qui a trouvé l’idée géniale d’apporter un plus aux photographes ! Comme c’est un peu notre but à tous …. découvrons ensemble son travail pour

Bonjour Rachel, bienvenue sur le LAPS, tu es à la tête de la rédaction de Portrait ou Paysage, tout d’abord racontes nous un peu ton parcours …. qui es tu ?

Depuis petite, j’aime les images, les slogans publicitaires, Angela Bower j’ai tout naturellement orienté mes études vers la communication. J’ai travaillé dans des petites agences de mon coin, et c’était difficile car il y avait une part de « commercial » (prospection par téléphone ou porte à porte à l’époque) que je n’aimais pas (et que je n’aime toujours pas mais heureusement internet a modifié la donne !). Ensuite, j’ai intégré le service marketing d’une entreprise de télécommunications où je me suis beaucoup épanouie. J’y ai même rencontré mon mari !

Quelques années, un bébé et l’achat d’un reflex plus tard, l’entreprise s’est faite rachetée et je n’y étais plus à mon aise. A ce moment, la photographie est déjà plus qu’une passion, et Xavier Navarro lance le projet d’accompagner un photographe amateur à devenir pro au travers du blog « objectif-photographe.fr ».

Ma candidature est retenue et il me donne la confiance dont j’avais besoin pour oser me lancer. Mon parcours étant « médiatisé », j’ai reçu de nombreux messages de photographes qui n’osaient pas se lancer, et souhaitaient eux-aussi être rassurés, coachés. je ne me sentais pas légitime pour les aider, et je voulais trouver une meilleure réponse que « Allez-y ! foncez ! », j’ai créé le blog portraitoupaysage.com.

A la base, l’objectif était de partager les témoignages, expériences et conseils de photographes ayant réussis, et d’inspirer ainsi les nouveaux passionnés tout en les « éduquant » un peu  😉

rachel nething

 

Es tu seule autour de ce Blog ?

A ce jour, je suis seule, le blog ayant « grandi », j’ai diminué un peu mon activité de photographe pour trouver un meilleur équilibre. Je conjugue ainsi mes deux passions : le marketing et la photographie, et les deux entités se servent mutuellement pour mon plus grand bonheur.

Qu’est ce que la photographie pour toi ?

C’est beaucoup à la fois ! C’est un mode d’expression, une façon de se souvenir, de garder une trace de moments forts (qu’ils soient personnels ou historiques), c’est aussi un échappatoire parfois… La photographie a de multiples facettes, chacun exploite celle qui lui correspond le mieux, et je pense que cela évolue aussi en fonction de notre parcours. Il ne peut y avoir qu’une seule définition.

Quel est ton principal objectif autour de ces articles ?

Le leightmotiv de portraitoupaysage.com est le même depuis sa création : PARTAGE & INSPIRATION. C’est la promesse que je tiens à mes lecteurs et à mes clients aussi, qu’ils achètent un magazine ou une formation, je veille à ce que cela leur apporte l’inspiration nécessaire pour porter leur entreprise au niveau qu’ils souhaitent. Cela va de l’inspiration artistique, au partage d’expérience marketing ou entrepreneuriale.

worknpop

Parles nous un peu des formations proposées par le biais de POP ?

Ces formations permettent d’aller encore plus loin dans la notion de partage car elles se composent d’une partie théorique (les cours en pdf et/ou vidéo) et surtout d’un forum de discussion privé !

Les stagiaires ont donc à disposition pendant un mois, leur « mentor » pour répondre à toutes leurs questions. Chaque formation est divisée en 4 modules de formation afin que l’apprentissage soit le plus ludique et progressif possible. Les stagiaires prennent connaissance de leur leçon au moment qui leur convient dans la semaine, ils peuvent tester, expérimenter… puis venir sur le forum pour faire part de leurs questions, de leurs points de blocage, pour publier leur travail… Certains mentors proposent aussi des webinars, ce qui permet des échanges plus conviviaux et directs.

Les thèmes des formations sont très orientés « photo sociale » : la photographie de mariage avec David One par exemple, Lucia Gohaud pour le newborn posing, le concept beloved avec Daniel Bourdenet…

beloved

Quels sont les photographes les plus « réputés » que tu ai eu à interviewer et sur quels thèmes?

Il y en a beaucoup, cela va être difficile d’être exhaustive et de ne froisser personne ! Mais je peux dire que dans notre région (NDLR: Rachel est de Grasse) il y a du talent, et d’ailleurs parmi les photographes du LAPS il y en a quelques uns, que j’ai eu le plaisir de publier comme Anne Del Socorro, Priscilla G. ou encore Lisa Tichané. Pour la petite histoire, Lisa a même été la première photographe interviewée, elle a inauguré le blog et m’a porté chance.

Elle m’accompagne encore dans un nouveau projet puisque je viens de terminer d’écrire un livre pour les Editions Eyrolles ou elle a accepté de répondre à quelques questions (Photographe 3.0).

Racontes nous ta meilleure expérience photographique.

Sans hésiter, ma plus belle expérience est la réalisation d’une séance photo dans le cadre d’Octobre Rose. Je me lançais tout juste, j’avais envie d’expérimenter la photographie boudoir, je voulais être utile et me faire connaître aussi un peu, alors j’ai lancé un appel sur ma page Facebook et j’ai ainsi pu organiser une journée de shooting dans un superbe hôtel (le Moulin de Mougins).

Dix femmes se sont relayées ce jour là, maquillage / coiffure (Jean Louis David Grasse) / photo, nous avons tous travaillé bénévolement. En échange, les modèles du jour ont fait un don à La Ligue contre le Cancer des Alpes-Maritimes et m’ont offert les droits de publication des photos. Nous avons créé un calendrier et avons récolté plus de 4600 euros pour l’association ! Une superbe aventure !

octobrerose-2013

 

Merci Rachel 🙂

 

Le LAPS

 

Congrés de photographe à LAS VEGAS 2015 – WPPI

La WPPI vu par ….. 

Sophie Protat

WPPI 6

Balade à Santa Monica

Mon activité de photographe sous l’enseigne So Photo à Toulon a commencé en 2007 ! Comme toutes entreprises, on grandit, on murit, on se développe, on s’améliore… bref on évolue !

Les ambitions d’un photographe à un autre ne sont pas les mêmes. Les miennes ont toujours été de devenir un studio photo de référence à Toulon. Je n’ai pas d’ambition à devenir une photographe mondialement connue ou reconnue, juste proposer à mes clients mes compétences afin de les accompagner dans leur vie personnelle ou professionnelle et de leur proposer un service toujours meilleur.

WPPI 3

N’ayant pas fait des études photos mais une école de commerce internationale, les premières années, je me suis donc axée à améliorer mes compétences techniques de prise de vue et d’éclairage, affiner mon style et apprendre, encore apprendre. Le premier tournant de So Photo fut l’ouverture du Studio en Janvier 2011 avenue de la Résistance. Une enseigne, des vitrines, une galerie d’exposition, un nouvel outil de travail qu’il va falloir faire tourner et faire connaitre.

C’est à ce moment là que je suis partie pour la première fois à la WPPI en 2011 puis en 2012. La WPPI est avant tout un évènement organisé pour les photographes de mariage et de portrait (dit de la photographie sociale).

WPPI 2

Une succession de conférences de photographes qui traitent d’un sujet pendant 2 heures dans de grande salle de conférence. Les sujets sont divers et variés : des techniques de prises de vue ou d’éclairage, du marketing, des techniques de vente, des présentations d’images plus belles les unes que les autres, du développement personnel, etc… tout un tas de sujets qui nous questionnent, nous remettent en question, nous font avancer dans nos projets et nos entreprises car rappelons le un studio photo est une entreprise à faire tourner avec des charges, des impôts mais aussi une entreprise d’art qui propose un regard et une personnalité au travers les images qu’elle vend à ses clients.

C’est aussi un salon de fournisseurs avec des produits ou des services que l’on ne trouve pas en France ou en Europe. Il ne faut pas se le cacher, le marché américain de la photo sociale est bien plus développé qu’en France. La séance photo en famille que l’on fait chaque année est ancrée dans la culture, pareil pour la photo en pompom girl ou en footballeur américain de ses enfants.

WPPI 1

C’est pour cela qu’aller à la WPPI c’est voir comment cela se passe ailleurs, les possibilités qui sont offertes à ce métier de photographe professionnel. Durant cette semaine, c’est aussi tant de possibilités d’échanger, de communiquer, de partager ses expériences. On en revient souvent boosté à bloc avec des millions d’idées que l’on souhaiterait mettre en place au studio et avec ses clients.

J’y suis retournée en 2015 parce que j’avais besoin de faire un point après 4 ans d’activités du studio. Besoin de redéfinir l’équilibre entre ma vie professionnelle et ma vie personnelle, besoin de proposer de nouveaux produits à mes clients, besoin d’affiner ce que je souhaite offrir comme expérience à mes clients, besoin d’un nouvel élan, besoin de faire un point et de me poser. De retour, il me faut maintenant prendre le temps de mettre en place ces changements dans un seul but: offrir PLUS que ce soit dans le service, le packaging, mes expériences de prises de vue, etc… Me rendre plus disponible tout en gardant ce temps précieux avec ma famille et mes proches.

Tout le challenge est là : vivre de sa passion ! Et vivre cela veut dire gagner de l’argent aussi et optimiser les coûts. Les Américains sont très forts dans ce domaine et nombreuses ont été les success stories qui nous ont été racontées. Moi aussi j’aimerai raconter ma success Story 🙂 !

WPPI 4

Le meilleur souvenir de cette année ?? Mise à part toutes les aventures que j’ai pu vivre avec Sylvie Lezier et Johanna Cavel (d’autres photographes françaises) durant les quelques jours de vacances que nous nous sommes pris avant la WPPI, je dirai une réunion de debrief orchestrée par Samuel Malarik, sans qui beaucoup de photographes n’auraient jamais entendu parler de la WPPI, durant laquelle un élan immense de partage et d’entraide est né.

Les photographes sont en général des personnes hyper sensibles qui s’expriment par leurs images souvent parce qu’ils sont timides ou manquent de confiance en eux. Beaucoup se sont dévoilés, ont livrés leurs émotions et je me dis quelle magnifique profession. Je me demande parfois si certaines familles ou personnes se rendent compte de l’immense cadeau qu’elles se font en faisant appel à des personnes comme celles qui m’ont accompagnées durant cette semaine de convention.

WPPI 8WPPI 7

Des personnes de courage, de talent, qui ne vivent que pour offrir le meilleur dans leurs images et dans leur studio. Des photographes qui portent bien haut les couleurs de la profession. Merci à eux et merci à ceux qui font appel à eux.

Conclusion ….

Conclusion ….

________________________________

Magali Tarasco :

– Bonjour Magali, peux tu nous faire une brève présentation de ton studio?

J’ai créée mon entreprise en mars 2009 et j’ai ouvert mon studio courant octobre 2014 à Nice. Il est assez spacieux avec une surface de 50m2 et de grandes baies vitrées.

Je reçois essentiellement les femmes enceintes et les nouveaux-nés. Je dispose de tous les accessoires nécessaires pour ce type de séance photo.
WPPI photo Magali Tarasco

WPPI photo Magali Tarasco

– Qu’est ce que la WPPI ?
C’est avant tout un rassemblement de photographes du monde entier et des conférences concernant la photo de mariage et de portrait.
Elle a lieu toutes les années à Las Vegas. Les journées sont éprouvantes car les conférences se succèdent; Il ne faut pas perdre les rythme 😉

– Est ce ton premier voyage là bas ? 

Oui c’était mon 1er voyage là-bas, et une très belle expérience !

J’y retournerai sans doute dans 3 ou 4 ans mais avant tout je dois maintenant assimiler ce que j’ai vu et entendu et me mettre au travail 😉
– Qu’est ce que ce voyage amènera de plus à ton travail? à tes clients?

Une vision totalement différente du business dans la photographie. Comment aborder le client et lui proposer des choses différentes aussi bien en prestation de service mais aussi en produits comme les livres …..- Peux tu nous parler de votre accompagnateur Samuel de Planche Contact, quel a été son rôle ?

Samuel est essentiel à l’organisation. Il est le lien entre nous tous photographes français qui partons à l’aventure !

Il nous donnes des conseils pour partir sereinement, organise des débriefing en fin de journée,  également différentes sorties afin que l’on se retrouve et qu’on partage ces moments magiques ensemble !
Bref Samuel contribue beaucoup à aider les photographes français 😉
WPPI 2015 - Photo Magali Tarasco

WPPI 2015 – Photo Magali Tarasco

– Quel sera ton meilleur souvenir de ce séjour cette année ?
J’ai tout aimé ! Pour moi tout était nouveau donc magique ! J’ai particulièrement adoré la soirée au Hakkassan il y avait une belle osmose dans le groupe.
Puis les quelques repas partagés avec les uns puis avec les autres.
Et surtout des liens forts qui sont sont créés avec certaines personnes !

_____________________

Le métier de photographe

C’est le premier point que nous allons aborder dans le blog, et pas des moindres. Ici au LAPS, nous aimons le travail bien fait, et vous ?

Qu’est ce que du travail bien fait, lorsque l’on est artisan?

C’est faire preuve avec passion et solitude de professionnalisme et d’ardeur ainsi qu’assumer toutes les casquettes de l’entrepreneur.

Studio Perez 83 La photographie c’est quoi ? Faire des images (des photos quoi) ok, mais pour cela nous on fait tout ça:

– Des formations régulièrement, (5 par an en moyenne) pour améliorer nos images, savoir être meilleur, apprendre la lumière et vous mettre en valeur.

– Marketing, création de sites, écrire les textes le choix des images, vous parler avec passion construire un monde autour de notre image, le logo, les flyers … souvent seul plus tard avec de l’aide … enfin !

– Acheter du matériel, faire le bon choix, se louper, recommencer, trouver mieux pour d’autres images, meilleures plus belles, plus facilement, en visant la qualité toujours … oups cassés, volés … on recommence …

– Ne pas tomber malade, ou savoir se faire remplacer au pied levé sans que personne ne soit lésé … NE PAS tomber malade quoi …

– Se coucher à 2h pour finir de traiter les images, parce que la journée, on est en prise de vue, on répond au téléphone, on s’occupe de la pub, alors une fois les enfants couchés, au calme on s’y remet …. pendant un temps du moins.

– Ecrire un article pour vous expliquer tout ça (23h30)

– Faire la compta, les factures, découvrir les organismes divers qui n’étaient pas prévus dans notre rêve, apprendre à tenir une société c’est pas inné …

– Nombres d’heures travaillées 60h semaine env.

– Vacances au bout de 3 ans non stop, si on a de la chance

– Salaire  …….. Anne Del Socorro 13 Le salaire d’un photographe, n’est pas le prix que vous le payez. (Ce serait troooooop bien !) Cela comprend

  • Matériel photo, logiciels, informatiques divers
  • Assurance, loyer du studio, essence, téléphone, internet
  • RSI, Taxes diverses, et surtout TVA
  • Fournitures (Livres, Clé USB, CD, Papier, Emballage, sachets ….)
  • Salaire du photographe celui qui va vraiment dans notre poche … le plus souvent un SMIC  les 3 premières années avec de la chance.
  • Et tout ce que j’ai pu citer ci dessus … le temps de travail !

Nous mettons du coeur à créer les images qui vous accompagneront toute votre vie !

LisaTichane02

Quelle est la valeur de cette image ? Celle que vous allez conserver à tout jamais, ressortir comme un trésor, quelques années après pour reconnaitre votre enfant que vous mariez aujourd’hui ….

Quelle est la valeur de ce livre? Dans votre vie de couple, l’écrin qui conserve les meilleurs instants de votre mariage, qui vous permet de vous souvenir de votre amour, lors des coups durs ….

Quelle est la valeur de la photographie? Le feu attaque votre maison, qu’elle est la première chose que vous sauverez honnêtement ….

La photographie, c’est cet instant qui ne reviendra plus, il est inestimable.

Le LAPS

%d blogueurs aiment cette page :