Congrés de photographe à LAS VEGAS 2015 – WPPI

La WPPI vu par ….. 

Sophie Protat

WPPI 6

Balade à Santa Monica

Mon activité de photographe sous l’enseigne So Photo à Toulon a commencé en 2007 ! Comme toutes entreprises, on grandit, on murit, on se développe, on s’améliore… bref on évolue !

Les ambitions d’un photographe à un autre ne sont pas les mêmes. Les miennes ont toujours été de devenir un studio photo de référence à Toulon. Je n’ai pas d’ambition à devenir une photographe mondialement connue ou reconnue, juste proposer à mes clients mes compétences afin de les accompagner dans leur vie personnelle ou professionnelle et de leur proposer un service toujours meilleur.

WPPI 3

N’ayant pas fait des études photos mais une école de commerce internationale, les premières années, je me suis donc axée à améliorer mes compétences techniques de prise de vue et d’éclairage, affiner mon style et apprendre, encore apprendre. Le premier tournant de So Photo fut l’ouverture du Studio en Janvier 2011 avenue de la Résistance. Une enseigne, des vitrines, une galerie d’exposition, un nouvel outil de travail qu’il va falloir faire tourner et faire connaitre.

C’est à ce moment là que je suis partie pour la première fois à la WPPI en 2011 puis en 2012. La WPPI est avant tout un évènement organisé pour les photographes de mariage et de portrait (dit de la photographie sociale).

WPPI 2

Une succession de conférences de photographes qui traitent d’un sujet pendant 2 heures dans de grande salle de conférence. Les sujets sont divers et variés : des techniques de prises de vue ou d’éclairage, du marketing, des techniques de vente, des présentations d’images plus belles les unes que les autres, du développement personnel, etc… tout un tas de sujets qui nous questionnent, nous remettent en question, nous font avancer dans nos projets et nos entreprises car rappelons le un studio photo est une entreprise à faire tourner avec des charges, des impôts mais aussi une entreprise d’art qui propose un regard et une personnalité au travers les images qu’elle vend à ses clients.

C’est aussi un salon de fournisseurs avec des produits ou des services que l’on ne trouve pas en France ou en Europe. Il ne faut pas se le cacher, le marché américain de la photo sociale est bien plus développé qu’en France. La séance photo en famille que l’on fait chaque année est ancrée dans la culture, pareil pour la photo en pompom girl ou en footballeur américain de ses enfants.

WPPI 1

C’est pour cela qu’aller à la WPPI c’est voir comment cela se passe ailleurs, les possibilités qui sont offertes à ce métier de photographe professionnel. Durant cette semaine, c’est aussi tant de possibilités d’échanger, de communiquer, de partager ses expériences. On en revient souvent boosté à bloc avec des millions d’idées que l’on souhaiterait mettre en place au studio et avec ses clients.

J’y suis retournée en 2015 parce que j’avais besoin de faire un point après 4 ans d’activités du studio. Besoin de redéfinir l’équilibre entre ma vie professionnelle et ma vie personnelle, besoin de proposer de nouveaux produits à mes clients, besoin d’affiner ce que je souhaite offrir comme expérience à mes clients, besoin d’un nouvel élan, besoin de faire un point et de me poser. De retour, il me faut maintenant prendre le temps de mettre en place ces changements dans un seul but: offrir PLUS que ce soit dans le service, le packaging, mes expériences de prises de vue, etc… Me rendre plus disponible tout en gardant ce temps précieux avec ma famille et mes proches.

Tout le challenge est là : vivre de sa passion ! Et vivre cela veut dire gagner de l’argent aussi et optimiser les coûts. Les Américains sont très forts dans ce domaine et nombreuses ont été les success stories qui nous ont été racontées. Moi aussi j’aimerai raconter ma success Story 🙂 !

WPPI 4

Le meilleur souvenir de cette année ?? Mise à part toutes les aventures que j’ai pu vivre avec Sylvie Lezier et Johanna Cavel (d’autres photographes françaises) durant les quelques jours de vacances que nous nous sommes pris avant la WPPI, je dirai une réunion de debrief orchestrée par Samuel Malarik, sans qui beaucoup de photographes n’auraient jamais entendu parler de la WPPI, durant laquelle un élan immense de partage et d’entraide est né.

Les photographes sont en général des personnes hyper sensibles qui s’expriment par leurs images souvent parce qu’ils sont timides ou manquent de confiance en eux. Beaucoup se sont dévoilés, ont livrés leurs émotions et je me dis quelle magnifique profession. Je me demande parfois si certaines familles ou personnes se rendent compte de l’immense cadeau qu’elles se font en faisant appel à des personnes comme celles qui m’ont accompagnées durant cette semaine de convention.

WPPI 8WPPI 7

Des personnes de courage, de talent, qui ne vivent que pour offrir le meilleur dans leurs images et dans leur studio. Des photographes qui portent bien haut les couleurs de la profession. Merci à eux et merci à ceux qui font appel à eux.

Conclusion ….

Conclusion ….

________________________________

Magali Tarasco :

– Bonjour Magali, peux tu nous faire une brève présentation de ton studio?

J’ai créée mon entreprise en mars 2009 et j’ai ouvert mon studio courant octobre 2014 à Nice. Il est assez spacieux avec une surface de 50m2 et de grandes baies vitrées.

Je reçois essentiellement les femmes enceintes et les nouveaux-nés. Je dispose de tous les accessoires nécessaires pour ce type de séance photo.
WPPI photo Magali Tarasco

WPPI photo Magali Tarasco

– Qu’est ce que la WPPI ?
C’est avant tout un rassemblement de photographes du monde entier et des conférences concernant la photo de mariage et de portrait.
Elle a lieu toutes les années à Las Vegas. Les journées sont éprouvantes car les conférences se succèdent; Il ne faut pas perdre les rythme 😉

– Est ce ton premier voyage là bas ? 

Oui c’était mon 1er voyage là-bas, et une très belle expérience !

J’y retournerai sans doute dans 3 ou 4 ans mais avant tout je dois maintenant assimiler ce que j’ai vu et entendu et me mettre au travail 😉
– Qu’est ce que ce voyage amènera de plus à ton travail? à tes clients?

Une vision totalement différente du business dans la photographie. Comment aborder le client et lui proposer des choses différentes aussi bien en prestation de service mais aussi en produits comme les livres …..- Peux tu nous parler de votre accompagnateur Samuel de Planche Contact, quel a été son rôle ?

Samuel est essentiel à l’organisation. Il est le lien entre nous tous photographes français qui partons à l’aventure !

Il nous donnes des conseils pour partir sereinement, organise des débriefing en fin de journée,  également différentes sorties afin que l’on se retrouve et qu’on partage ces moments magiques ensemble !
Bref Samuel contribue beaucoup à aider les photographes français 😉
WPPI 2015 - Photo Magali Tarasco

WPPI 2015 – Photo Magali Tarasco

– Quel sera ton meilleur souvenir de ce séjour cette année ?
J’ai tout aimé ! Pour moi tout était nouveau donc magique ! J’ai particulièrement adoré la soirée au Hakkassan il y avait une belle osmose dans le groupe.
Puis les quelques repas partagés avec les uns puis avec les autres.
Et surtout des liens forts qui sont sont créés avec certaines personnes !

_____________________

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :